• Ely

Coup de projecteur sur... Farah Anah !




Revoilà Farah Anah !


Après Le sang des sauvages, Farah revient avec un nouveau roman Esmé, une duologie en romance qui va vous faire tourner la tête.


Pourrais-tu te présenter, pour ceux et celles qui ne te connaissent pas encore.


Hello, j’ai 30ans et donc, je suis auteure de romance sous toutes ses formes. Contemporaine, a suspense, fantasy, bit lit… Je suis fan de mangas, de cinéma, j’aime le dessin, j’aime voyager et j’adore les chats !


Comment est né ce roman ? Raconte nous son histoire. Comment tu t’y es prise pour faire naître cette romance ?


Alors bizarrement, ce roman est né d’une envie d’écrire une histoire vraiment originale sans trouver ZE scénario qui me séduisait. Mais comme je ne sais pas rester sans écrire, j’ai écrit Esme « en attendant » de trouver LA bonne. C’était censé être un livre pas trop épais, assez « classique ». Mais finalement, les personnages m’ont menée à écrire quelque chose de bien plus profond et riche que ce que j’avais imaginé, jusqu’à me faire gratter un tome 2 !


Peux-tu nous parler de nos deux personnages principaux ?


Esmé


Esme est une gamine dans un quartier défavorisé. Rejetée par le quartier à cause de ses origines blanches et par ses parents alcooliques, elle prend vite en maturité, et rêve de s’en sortir tout en étant résignée.

En grandissant, elle va s’endurcir, son personnage est dur et fort.


Abain


Abain, c’est le joli cœur. Il est aimé de tous, de toutes, qu’importe la classe social ou le genre. Il a un charme naturel qui les mets tous dans la poche et un grand instinct protecteur. Au fur et à mesure de l’histoire, on découvrira ses failles, ses défauts, et ce dont il est réellement capable.


Comment choisis-tu les prénoms de tes personnages ?


Souvent, ce sont des noms que j’affectionne en particulier. Noah Leith et Mikael sont des noms que j’aimerais donner à ma future progéniture. Abain, je suis un jour tombé dessu et j’ai eu le coup de cœur.

Pour Esme (de son vrai nom Esmeralda), il s’agit d’un clin au Bossu de Notre Dame.


Le thème de l’abandon est abordé, pourquoi avoir choisi ce thème ?


En y repensant, c’est vrai qu’on retrouve beaucoup cette notion sous plusieurs formes dans l’histoire. Après, ce n’est pas le thème, mais plutôt l’élément déclencheur de l’histoire. Le point à élucider.


Le tome 2 est déjà fini je crois ?! Pourrais-tu nous en parler un peu ?


Le tome 2 est une réponse au tome 1. Autant sur ses questions concernant le passé, que sur l’action qui s’y déroule (action/réaction, tu connais ?)

Il prend une dimension tout autre, un chemin auquel je pense on ne s’attend pas forcément à la lecture du un.


Quelle sera ta prochaine aventure livresque ?


Motus et bouche cousue. (non en vrai la je suis encore trop empêtrée dans Esme pour y penser)


Le jeu quel livre ?


Quel est ton dernier livre lu ?


10 Bonnes raisons de te détester, d’Emma Green


Ton dernier coup de cœur ?


Dernier coup de foudre plutôt : Tatiana, de Paulina Simons


Ta dernière déception ?


J’en ai pas. Quand j’aime pas un livre, je m’arrête très tôt dans la lecture. No time.


Ton dernier achat ?


L’anatomie du scénario (en broché hein, car en numérique j’ai pas le compte…)


Quel livre t'a fait le plus pleurer ?


Euh…. Il y en a eu, mais me souviens plus


Quel livre recommanderais-tu ?


Tatiana, de Janet Inglis.

Daddy’s Girl et son tome 2 : Father of lies, de Janet Inglis

(Faut croire que j’ai une affection particulière pour les livres des années 90, mais il sont tellement bouleversants !)


Quel livre serais-tu si tu devais en choisir qu’un ?


Daddy’s Girl


Quel est le dernier livre que tu as offert?


Les piliers de la terre, de Ken Follet


Un petit mot pour tes lectrices !


Je vous remercie infiniment pour tout ! Vos retours sont un pur bonheur, et je vous promets de faire mon max pour vous en apporter encore – du bonheur – pour les prochaines aventures livresques. J’espère qu’Esme vous happera comme il a fini par me happer, et qu’il ne vous décevra pas.


Merci infiniment à Farah Anah de s’être une nouvelle fois prêtée au jeu.

#prisci

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now