• Ely

Interview Anna Triss


1. Présentez-vous en quelques mots.

Je m’appelle Anna Triss, je suis auteure chez Black Ink Editions. J’ai 34 ans et je suis diplômée d’une licence d’histoire de l’art. Je suis mariée et maman d’un enfant. Je vis près de la Rochelle.


2. Parlez-nous de votre dernier ouvrage.

Mon dernier ouvrage s’intitule Amour, flingues et macaronis. Il s’agit de la suite de Le prince charmant existe ! (Il est italien et tueur à gages). Comme je ne peux parler du deuxième tome sans évoquer le premier, je dirais simplement qu’il s’agit de deux romances contemporaines tournées à la sauce chick-lit, avec de l’humour déjanté, de la passion, de l’érotisme, de l’action, du suspense et du drame. Mes deux héros sont Robyn, une pin-up tatouée, maladroite, au tempérament de feu et un peu (non, beaucoup) cinglée, et Valentin, un tueur à gages italien froid et badass. Ils ont chacun un lourd passé. La rencontre de ces deux opposés qui sont attirés l’un par l’autre comme des aimants est explosive et donne lieu à de nombreuses mésaventures.


3. Depuis quand écrivez-vous ?

J’écris depuis mon adolescence, soit une vingtaine d’années.


4. Que vous apporte l’écriture ?

Une possibilité infinie de créer, de s’évader, de rêver, et de partager tout ceci avec mes lecteurs.


5. Dans quelle condition écrivez-vous ?

En général, dans le calme et le silence. Parfois, quand j’écris une scène particulière (d’action par exemple) j’écoute de la musique bien dynamique. Ou, pour les scènes de bataille, il n'est pas rare que j'écoute de la musique épique.


6. Quelle est votre source d’inspiration ?

J’en ai plusieurs. Les lectures, le cinéma, les séries, les voyages, mes émotions, mon vécu…


7. Etes-vous écrivain à part entière ou exercez-vous une profession à coté ? si oui laquelle ? Que vous apporte-t-elle par rapport à votre travail d’écrivain ?

Actuellement, je suis sans emploi car j’ai suivi mon mari muté dans une autre région. Par conséquent, je me consacre pleinement à l’écriture. J’espère pouvoir un jour en faire mon activité professionnelle à part entière


8. Avez-vous d’autres projets d’écriture ?

Oui, j’ai d’autres projets d’écriture. J’ai trois autres romans qui seront publiés dans quelques mois, une romance fantasy et une saga fantastique. Et je travaille également sur une trilogie de dark fantasy depuis des années.


9. On dit souvent que l’auteur « fait passer un message » : est-ce le cas pour vous ? Si oui quel est ce message ?

En effet, j’essaye de faire passer des petits messages à travers mes livres. Bien souvent, il est question de détermination : ne pas baisser les bras, s’accrocher à ce qui nous tient à cœur, se battre quoi qu’il arrive même quand on est au plus bas. J’avoue également avoir un penchant pour des héroïnes à fort caractère, volontaires et indépendantes qui ne se laissent pas marcher sur les pieds.


10. Si vous deviez changer quelque chose dans votre carrière d’écrivain, ce serait quoi ?

En fait, je suis ravie de mon parcours d’auteure, du moins pour le moment. Je ne sais pas ce que l’avenir me réserve à ce niveau, mais je ne voudrais rien changer à ce qui est déjà fait.


Quelques questions sur vous et la lecture


1. Qui vous a fait aimer la lecture/ l’écriture ?

Mes parents dans un premier temps, quand j'étais petite fille. Mon père surtout, car il lit beaucoup (trois à quatre livres par semaine en moyenne, sa bibliothèque est impressionnante !) Mais mon véritable déclic, je l'ai eu grâce à mon grand frère. Quand j'étais ado, il m'a fait découvrir des bouquins de fantasy. J'ai eu un coup de cœur pour ce genre littéraire et je me suis mise à écrire de façon intensive après avoir lu la saga fantasy des Lancedragon.


2. Quel est votre auteur préféré en dehors de vous-même bien sûr ! ?

J'ai plusieurs auteurs que j'affectionne, mais si je ne devais en citer qu'une, ce serait Sarah J. Maas, l'auteure de Un palais d'épines et de roses et de Keleana l'assassineuse. Je suis amoureuse de sa plume et de ses histoires.


3. Quel type de lecteur êtes-vous ?

Je pense être une lectrice assez exigeante. Si je n'accroche pas à un livre dans les 50 premières pages, je ne vais pas poursuivre : je laisse tomber car j'ai l'impression de perdre mon temps. Je me suis fait avoir plus d'une fois avant, en continuant un livre "par défaut" avec lequel je n'avais aucun feeling. Cela ne m'a rien apporté, je n'ai pas été agréablement surprise par la suite et la fin... Alors maintenant, j'abandonne ma lecture si je n'ai pas d'affinité dès le début. D'autre part, j'attache une certaine importance à la plume de l'auteur : j'aime qu'elle possède un style particulier, qu'elle soit un minimum recherchée, qu'elle soit fluide et immersive. Et bien entendu, j'adore les histoires profondes et les personnages charismatiques, avec leurs forces, leurs faiblesses et leurs doutes.


4. Qu’aimez-vous lire ?

Au niveau des genres littéraires, j'ai une prédilection pour la fantasy, le fantastique, la romance et la chick-lit... qui sont également les genres dans lesquels j'écris, d'ailleurs.


Quelques questions sur les blogs et tout le reste …


1. Que pensez-vous des blogs littéraires ?

Alors, je suis nouvelle venue dans l'univers de l'édition et avant de signer mon contrat, je ne connaissais pas tout ceci. Donc je découvre peu à peu les blogs et les réseaux sociaux depuis quelques mois. Je dirais que les blogs littéraires sont un bon moyen pour les lecteurs de découvrir de nouvelles histoires. Certaines chroniques leur permettent de s'essayer à d'autres genres et de sortir de leur zone de confort en leur proposant des idées auxquelles ils n'auraient pas pensé par eux-mêmes.


2. Que pensez-vous de mon blog en particulier et quel est pour vous l’intérêt de répondre à ce petit questionnaire ?

Ton blog est topissime, bien sûr ! Clair, aéré, bien construit, il donne envie de flâner dessus pour découvrir de nouveaux livres, alors je crois bien que le challenge est réussi !

Sinon, l'intérêt de répondre à ce questionnaire ? Comme je suis une nouvelle auteure, c'est en quelque sorte un moyen de "se présenter" auprès des personnes qui ne me connaissent pas.


3. Comment gérez-vous les critiques des lecteurs de blogs qui ne sont pas des spécialistes ? (critique positive et négative) ?

Eh bien, je pars déjà du principe qu'on ne peut pas faire l'unanimité. Tous les goûts sont dans la nature. Certains n'aiment pas mes livres, je respecte tout à fait ça. Moi non plus, je n'aime pas tout ce que je lis, c'est normal. Ce qui va plaire à l'un ne va pas plaire à l'autre (exemple: l'humour loufoque dans LPCE et AFM, ça passe ou ça casse.) Evidemment, une critique négative constructive qui permet d'avancer et de réfléchir à ses écrits passe toujours mieux qu'une critique haineuse et gratuite sortie de nulle part. Mais lorsqu'on publie un livre, on s'expose, c'est incontournable. Donc, il vaut mieux tenter de prendre de la distance avec ça, en dissociant sa personnalité auteure de sa personnalité privée pour avoir l'état d'esprit le plus serein possible. Quant aux critiques positives et enthousiastes, elles font un bien fou au moral et boostent à mort le travail d'auteur ! Savoir qu'on a réussi à faire rire, rêver, vibrer, voire pleurer à travers ses écrits... c'est juste incroyable. Cela me fait chaud au cœur à chaque fois. Parfois, devant des retours de lectrices, je n'en reviens pas qu'elles aient été touchées à ce point par mes histoires et mes personnages.


La parole est à vous : Une dernière phrase ? pensée ? critique ?

J'avais juste envie de conclure par une petite citation qui me tient à cœur. J'ai mis ces mots tout simples au début d'Amour, flingues et macaronis, car ils sont valables dans toutes mes histoires, mais aussi dans la vie réelle.

"Tombe cent fois. Relève-toi cent fois. N'abandonne jamais."


Merci Anna Triss pour nous avoir accordé de ton temps !

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now