• Ely

La guerre des papilles - Lucie Castel


Résumé :

L’amour est la plus belle des gourmandises Chocolat contre pâtisserie. Castelli contre Palazzo. Lucas contre Catalina. Contre ? Tout contre, oui. Face à face, même ; car le local que Catalina a hérité de son grand-père se trouve à moins d’une dizaine de mètres du magasin des ennemis de toujours de sa famille : les Castelli. La guerre entre les deux clans dure depuis trois générations dans le petit village corse de Sartène, et l’installation de la descendante des Palazzo en face de la chocolaterie tenue par Lucas Castelli sonne comme une ultime provocation. Mais Cat a déjà surmonté bien pire que la concurrence frontale d’un voisin malpoli et ouvertement hostile, et il est hors de question qu’elle renonce à ouvrir sa pâtisserie, l’incarnation du nouveau départ qu’elle veut donner à sa vie – qu’elle doit donner à sa vie. Si Lucas veut vraiment la guerre, il l’aura… et ce sera la guerre des papilles !

Mon avis :

C’est avec une certaine tristesse et mélancolie que je referme ce livre. Les personnages attachants, fantasques et hauts en couleur vont me manquer. Mon aventure en Corse avec Cat et Lucca a un goût de trop peu et je serais bien restée encore un peu en leur compagnie.

Et puis que dire aussi de cet appel à la gourmandise qu’est ce roman qui évolue dans les milieux de la pâtisserie et de la chocolaterie. A chaque fois qu’ils parlaient de leur art, de leurs créations, j’en avais l’eau à la bouche. Oui je suis une grande gourmande. J’ai aussi été émue par le combat de Cat et en lisant les remerciements à la fin, j’ai compris que j’avais raison, que l’auteure n’était malheureusement pas étrangère à ce combat et je l’ai ressenti dans chaque mot du récit de Cat. Je suis touchée par les épreuves endurées par ces femmes. Je suis tellement triste pour vous et en colère aussi que la nature ne soit pas égale pour nous toutes.

Je ne regrette qu’une chose dans ce roman, mais ça, c’est parce que je suis une petite coquine, c’est que les scènes de romance ou de sexe ne soient pas plus développées. Mais je comprends qu’on puisse ne pas être à l’aise avec l’écriture de ce genre de scènes.

Encore merci à Lucie Castel pour ce moment très agréable.

Note : 4/5


#lesplumesdeprisci #luciecastel

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now