• Ely

Les Vrais amis ne s'embrassent pas sous la neige - Juliette Bonte


Résumé :

Ils n’étaient pas censés s’aimer… Dès leur première rencontre, une complicité naturelle les relie. Dès leur premier fou rire, leur amitié devient une évidence. Mais, lorsque le désir s’immisce entre eux, tout se complique… Depuis qu’elle a menacé Luke avec une fourchette lors de leur première rencontre – épique –, Allison le considère très naturellement comme son meilleur ami. Il aime se moquer de son obsession pour les cookies maison et de sa façon de manger les hot-dogs ; elle adore l’écouter parler d’architecture et le remettre à sa place. Mais plus ils passent du temps ensemble, et plus Allison prend conscience que Luke est bien plus qu’un ami… À ses côtés, elle découvre de nouveaux sentiments, plus intenses, plus troublants. Des sentiments qu’elle ne devrait pas éprouver. Car Luke est le seul homme qu’elle n’a pas le droit d’aimer.

Mon avis :

Quelle lecture rafraîchissante !! J’avais déjà beaucoup aimé « Mon ex, sa copine, mon faux fiancé et moi » de la même auteure, alors c’était avec un réel plaisir de me replonger dans l’une de ses histoires. Et encore une fois, j’ai passé un agréable moment.

Nous avons dans ce roman Allison, jeune serveuse dans une sorte de salon de thé. Elle est déjà en couple avec Carl, grand nom du monde architectural à New-York depuis quinze mois. Mais ils ne vivent pas encore ensemble et Carl est plutôt du genre marié à son boulot.

Alors qu’elle est en proie à de grandes réflexions concernant son couple, il lui demande d’emménager avec lui, ce qu’elle accepte malgré elle, pensant que cela va arranger son couple. Mais au lieu de vivre seule dans son studio, elle vit seule dans un penthouse dans l’Upper East Side, car Carl reste cet acharné du boulot qui la délaisse. C’est à ce moment qu’elle rencontre Luke Peterson, meilleur ami et associé de Carl, lorsque celui-ci vient chez son ami récupérer une maquette. Il est accueilli par une Allie munie d’une fourchette, ce qui le fait bien rire. Va s’en suivre des situations drôles, touchantes et sexy qui font de ce roman une histoire chamallow comme on les aime, à lire dans un fauteuil, avec un plaid et un chocolat chaud. On se sent bien et ça nous rend tout guimauve.

Les héros sont d’abord amis sans vraiment regarder l’autre comme plus que ça, mais un jour, et Luke le premier (Bon d’accord, il lui mate les fesses !), ils ont le déclic, s’aperçoivent que l’autre est peut-être plus qu’un ami.

Mais… C’est là qu’il vous faut aller découvrir cette petite merveille de tendresse car ce n’est pas dans nos habitudes de spoiler. Sans oublier les seconds rôles, Syd, Darell et Trevor qui méritent d’être un peu plus mis en avant. On ne s’épilogue pas sur Carl, vous comprendrez pourquoi.

Note : 4,5/5


#lesplumesdeprisci #juliettebonte

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now