• Ely

Maux d’amour-L’amour en cage - Mandi Beck

Merci à JunoPublishing pour ce service presse, je pars à la découverte de cette auteure.




Résumé


Même si elle ne se battra pas pour nous, j’irai au combat pour elle…

À l’intérieur de la Cage, je n’ai peur de rien. Je suis chez moi, dans mon élément, infligeant de la douleur aux hommes entraînés pour m’en infliger. Je les fais se soumettre, je les mets KO, je les mutile, car c’est eux ou moi.

En dehors de la Cage, ma seule faiblesse est une femme d’un mètre soixante, avec une putain de classe, que j’ai aimée pendant presque toute ma vie. Elle est celle qui me met à genoux, qui emplit mes bras, mon cœur et bientôt mon lit. Elle me rend imprudent. Versatile. Je bois trop, et j’essaie plus que tout de ne rien ressentir – tout cela à cause d’elle.

Frankie De Rosa est à moi, ma meilleure amie. Je ne la mérite pas encore, mais je ne laisserai personne me la prendre. Elle sera le plus grand combat de ma vie, mais elle en vaut la peine.

L’amour fait mal, mais c’est le cas de tout ce qui se mérite, n’est-ce pas ?

Je suis Deacon « The Hitman » Love – Bienvenue dans la cage.


…..


Mon avis :


Alors par quoi je vais commencer ?!

C’est une histoire qui est brute de décoffrage, si vous vous attendez à de la douceur, des mots doux et des caresses, vous vous mettrez le doigt dans l’œil.

Cette histoire est tout sauf rose pour Princesse et Deacon. Elle est noire, dure, incomprise et quand même triste.


Le paradoxe dans cette romance c’est que Deacon est un homme transi d’amour, mais malheureusement ce n’est pas réciproque ou presque si l’on peut dire.

Bon passons au vif du sujet !!!

Je suis vraiment désolée, je sais qu’écrire un livre, c’est énormément de temps et d’énergie, que chaque auteur met tout son cœur dans son roman.

Mais là ! J’ai eu un gros soucis

Je vais vous expliquer pourquoi :


-j’ai trouvé que le personnage de Deacon était vraiment trop caricatural.

(Gros colosse à moitié sans cervelle).(Pendant les rapports trop cro-magnon).


-vraiment mais vraiment trop vulgaire, que ce soit lui dans la vie de tous les jours, ou pendant les rapports sexuelles, pour moi c’était vraiment trop.


-Francesca alias la Princesse qui ne sait pas ce qu’elle veut, une fois oui une fois non, à s’en tirer les cheveux et pour le coup c’est moi qui était grossière à ce moment là.


Voilà pourquoi je n’ai pas accroché entre autres choses. Après comme je dis ce n’est que mon avis, il y a déjà eu plusieurs retours très positif mais malheureusement pour moi ça n’a pas matché.


Deacon m’a quand même touché, car malheureusement il est amoureux et il rame comme si il était aux J.O. Il m’a fait mal au cœur.

L’écriture de l’auteur est par contre très fluide et se lit facilement, c’est moi qui n’ai pas aimé l’écriture peut être trop brutale.

Je vous conseille de vous faire votre propre avis et de me dire en retour ce que vous en avez pensé .


#prisci #sp #servicepresse #mauxdamour #junopublishing #mandibeck

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now