• Ely

Obsolescence : Relations programmées - Virginie Louboutin


Résumé :

Salut, je m’appelle Emily Johnson mais tout le monde m’appelle Emy. Je suis une New-Yorkaise de 24 ans. Je suis mariée, j’ai un enfant, une belle maison, un chien et un super job. La belle vie quoi !

Nan ! Mais nan ! On rembobine, et on recommence ! Salut, je m’appelle Emily Johnson mais tout le monde m’appelle Emy. Je suis une New-Yorkaise de 24 ans. Jusque-là tout est vrai. Mais la belle vie que je vous ai racontée avant, ne correspond en rien à la mienne ! Nan ! Du tout ! Ma vie à moi, elle est complètement bordélique.

Je ne suis ni mariée, ni pacsée, ni en couple. Nan ! Beurk ! Moi, je multiplie les CCDD - les Conquêtes en Contrat à Durée Déterminée. Je vis en coloc avec Lara, ma collègue et meilleure amie française. Je travaille la semaine à mi-temps au salon de thé, le Five O’Clock et effectue l’autre mi-temps pendant le weekend au bar du célèbre club lounge le Midnight Club avec mon meilleur ami Alex qui est totalement gay. J’ai une sœur plus âgée que moi de quatre ans qui se prend pour ma mère, un beauf qui travaille tout le temps et je suis tata de deux paires de jumeaux.

Je suis une nana qui aime faire la fête, ma boisson préférée c’est le Mojito, j’kiffe dire des gros mots et je connais plusieurs déclinaisons du doigt d’honneur. D’ailleurs, je suis sûre que je vous battrais à ce petit jeu !

Ouais, ça c’est moi ! Une jeune femme libre qui décide où, quand, comment, combien de temps et avec qui - mais toujours accompagnée de mon compagnon maudit. Tomber amoureuse pour moi c’est comme voir voler des cochons, autrement dit, it’s not possible ! Bon, June - ma psy, vous dirait certainement que mon comportement dépend de mon terrible passé qui a pris en otage mon cœur le jour où je n’ai plus entendu battre celui de ma mère et elle aurait raison de vous le dire mais pour le moment je ne peux pas faire autrement. Enfin…, jusqu’à ce qu’il arrive !

Mon avis :

Pour une fois que les rôles sont inversés ! Dans ce roman, c’est la fille qui saute de mec en mec, qui instaure les règles, et qui part sans se retourner. Mais son comportement volatile cache un problème psychologique profond.

C’est une jolie romance mais sincèrement, elle va beaucoup trop vite. En 250 pages, Emy, jeune New Yorkaise qui mord la vie à pleine dents, que les relations sérieuses rebutent, va rencontrer Jason, neveu de sa boss, à New York pour deux jours, et tout va se passer très vite entre eux.

Trop vite à mon goût, la romance n’a pas le temps de s’installer, la séduction n’est pas présente, on a encore des tonnes de questions à la fin du livre et certains passages m’ont fait me dire : « sérieusement ? » Cela aurait pu être une romance agréable à lire, voir même addictive, avec un peu plus de détails, et la trame de l’histoire un peu plus développée. L’histoire avec Alejandro était bien trouvée, mais encore une fois, pas assez développée.

Cependant l’écriture est fluide et j’aime beaucoup l’humour présent dans le livre.

Note : 3/5


#lesplumesdeprisci #obsolescence #virginielouboutin

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now