• Ely

SP - Et à la fin... - Stéphanie Jean-Louis



Sortie : le 14/11/2018 Chez Evidences Editions


http://www.evidence-boutique.com http://www.evidence-editions.com


Tout d’abord je remercie Evidence Editions et Stéphanie Jean-Louis pour ce… Magnifique service presse. La couverture me plait beaucoup et je la vois autrement maintenant que j’ai dévoré ce livre. Le résumé officiel m’a laissée perplexe et la encore, je comprends mieux pourquoi…


Résumé :


Depuis toujours Kate doit se battre continuellement. Surprotégée par Abigaelle, sa mère, elle vit cloîtrée chez elle pensant que c’est le mieux pour tout le monde. Pourtant, Kate attend, inexorablement, l’homme qui lui a fait la plus belle promesse d’une vie… Il est la seule lumière d’espoir dans sa sombre vie. Malheureusement, les choses ne semblent pas vouloir se dérouler comme prévu et Kate va devoir choisir entre son cœur et ce qu’elle pense être « la voix de la raison ».


Mon Avis :


Je ne m’attendais pas à ça… Dès les premières pages je savais que, d’une j’allais aimer ce roman et de deux mon petit cœur allait en être tout bouleversé. Pas loupé… C’est pourquoi je resterais volontairement évasive, ne vous parlant que de la façon dont j’ai compris cette histoire et ce que j’ai ressenti. Je vous laisse vous délecter de ce roman sans aprioris, pour que la « surprise » soit totale.


Kate est une jeune femme extraordinaire. Elle montre un courage et une force de caractère impressionnante. Elle encaisse coups après coups (et bon-sang elle en prend !) et assume ses décisions coûte que coûte. Si il n’y avait pas cette épée de Damoclès au-dessus de sa tête, je dirais qu’elle a tout pour être heureuse.


Afin de se préserver mais surtout dans le but de préserver autrui, Kate sort peu et n’a pas réellement de vie sociale. Elle écrit les chapitres de son roman en devenir tout en attendant tristement Simon parti quelques années auparavant en lui ayant fait une promesse.


Hormis sa mère Abigaelle, sa tante, et son groupe de soutien, elle ne fréquente pas grand monde et laisse croire que cela lui convient ainsi. Jusqu’à cette rencontre…

Une rencontre qui va bouleverser non seulement sa vie mais également sa façon de voir les choses. Une rencontre qui va la secouer dans tous les sens du terme. Une rencontre qui va enfin lui ouvrir les yeux.


J’ai vu Kate s’effondrer, souffrir, être totalement perdue. Je l’ai découverte plus vulnérable et beaucoup moins sûre d’elle, qu’elle ne le laisse paraître. Au fur et à mesure de ma lecture je l’ai vu s’ouvrir, sourire, aimer, s’amuser : VIVRE ! Elle qui était si seule confrontée à ses démons, est enfin entourée par des personnes qui tiennent réellement à elle.


Cette jeune femme m’a beaucoup touchée.


Je me suis tout de même demandée : est-ce que cette rencontre est positive ? Est-ce ce qu’il lui fallait ? Vivre est tellement épuisant… Cela ne va-t-il pas empirer les choses ? Mais si ça valait le coup à la fin ? Kate sera totalement perdue face à ses sentiments contradictoires. Elle va s’accrocher à cette tornade progressivement laissant ses doutes et ses craintes se volatiliser tout doucement. Elle va reprendre sa vie en main, s’ouvrir au monde et à l’amour et envisager, pour une fois, d’être heureuse, malgré les nombreuses difficultés qui s’annoncent.


Il faut savoir que ce roman représente tout ce qui m’effraie. Il ne m’a, pourtant, a aucun moment fait peur, puisque derrière le drame, l’amour et la vie sont, étonnement, bien présents.


La plume de Stéphanie Jean-Louis est douce, touchante et percutante. L’auteur aborde ici un sujet sensible avec justesse et émotion. Moi aussi, j’ai eu du mal à respirer durant ma lecture tellement c’est poignant. Cela démarre en douceur et d’un coup tout s’enchaîne. C’est plein de tendresse, d’amour et en même temps terriblement dur.


J’ai lu ce roman en quelques heures, il est totalement addictif. Tout va vite, bien trop vite. J’étais tenue en haleine jusqu’à la fin. Quant à l’épilogue, autant être honnête : j’ai pleuré comme une madeleine !


Cette oeuvre est une magnifique histoire d’amour et une superbe leçon de vie. Il faut vivre coûte que coûte. Profiter de chaque moment. Nous avons tendance à l’oublier mais le temps est un ennemi farouche contre lequel nous ne pouvons pas lutter. Vivons tant et autant que nous le pouvons.


Prenez le temps de découvrir Kate et son histoire, elle le mérite.


#lucy

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now