• Ely

SP - Mauvaises fréquentations - Julie Nugues / Daguette



Sortie le 23/11/2018


Avant toutes choses je remercie Daguette pour m’avoir confié son bébé. Merci pour ta confiance.

Qu’est ce qui m’a attiré dans ce service presse ? Sa couverture ! Je la trouve très originale et j’aime beaucoup les couleurs choisies. Bravo à @Steph anie, je suis épatée !

Le résumé, quant à lui, ne m’a pas forcément « parlé » (comme beaucoup de romans que je vois passer en réalité). Je dirais même que je me suis lancée dans cette lecture avec un léger aprioris par rapport à l’âge des personnages : en dessous de 25 ans j’ai beaucoup de mal à trouver l’histoire intéressante car du mal à m’identifier en général…

Comme quoi il ne faut pas généraliser...


Résumé :


« Casser, briser, détruire, ce sont les seules choses qui permettent à Alyson de canaliser ses émotions. Elle ne crie pas, ne pleure pas, elle l’a promis à sa sœur. Mais lorsque Younes et Kalvin, lui font ressentir des sentiments chaque jour un peu plus forts, Aly commence à perdre pied. Est-il possible d’aimer deux hommes en même temps ? Arrivera-t-elle à survivre à ce dilemme sans se perdre elle-même ? Qui saura lui dire lequel des deux est un menteur ? »


Mon Avis :


Dans cette histoire nous sommes face à un triangle amoureux sur un fond légèrement mafieux.


Nous faisons la connaissance d’Alyson, tout juste majeure et lycéenne, elle vit chez sa sœur Noémie, qui la soutient énormément, depuis que leur père les a en quelque sorte « abandonnées » pour mieux se noyer dans son chagrin.

En effet, tous trois ont dû affronter l’impensable la veille de noël, huit ans auparavant. Depuis, leur famille a volé en éclat et Aly, abimée, connait quelques difficultés.


En réalité, elle ne sait pas se contrôler, ou difficilement. Elle ne pleure pas et ne crie pas. C’est la violence qui rythme ses émotions. Alors comme exutoire, elle casse des objets, elle détruit ce qu’elle trouve afin de tenter de trouver un apaisement et surtout pour se canaliser.

C’est une jeune femme au tempérament de feu, qui semble tellement forte… Mais finalement, cette carapace va s’effriter en même que ses sentiments vont la submerger.


Et sincèrement, comment ne pas être dépassée face aux deux jeunes hommes qui vont entrer dans son cœur et pénétrer son âme… Oui ça y est nous y voilà : les deux tornades qui vont tout bousculer et tout remettre en question dans la vie de notre héroïne : Younes et Kalvin.


Ces deux-là sont aux antipodes l’un de l’autre. Younes est calme, réfléchis, tendre. La relation qu’il entretient avec Aly est amicale (bien qu’ambigüe). Ils deviennent vite très proches et complices. Younes est un jeune homme respectueux, doux et protecteur qui se révèle être un véritable gentleman prêt à tout pour Aly. Il va vite devenir sa planche de salut. Le roc dont elle a besoin.


Kalvin à un caractère explosif. Il est impulsif et le romantisme n’est pas sa tasse de thé. Aly et lui se ressemblent. Ils se connaissent depuis qu’ils ont 15 ans et se détestent cordialement. Jusqu’à un fameux jour de pluie… Aly et Kalvin devront bien admettre que la frontière en l’amour et la haine est mince et vont débuter une relation torride et passionnée.

Notre héroïne va littéralement se perdre en eux deux.

Qui plus est, soyons honnêtes, dans notre société actuelle, l’amour à trois est peu pratiqué. Et ni Younes, Ni Kalvin ne sont prêts à partager.

Aly va donc devoir choisir. Elle va devoir départager les deux hommes qu’elle aime par-dessus tout. Ces deux hommes qui lui apportent chacun des choses différentes mais qui lui sont nécessaires. Chacun d’eux fait ressentir à Aly des sentiments terriblement puissants, qu’il lui est impossible de faire un choix.


Et même si je me suis, parfois, entendu dire « eh ben ma cocotte tu te fais plaisir, ça va ! », je ne peux que la comprendre…

Aly est déjà tellement dévastée intérieurement. Tout est si compliqué dans sa tête et son cœur. Alors comment choisir ? Entre la tendresse ou la passion ? Entre deux beau-gosses sublimes qui feraient n’importe quoi pour moi ? … Hein ? Quoi ? Ah oui : Pour ELLE, pardon ! Moi j’en ai qu’un qui m’a couru après, et encore… il ne s’est pas foulé, c’était du tout cuit !


Mais alors attention ! L’un deux n’est pas celui qu’il parait !

Je m’en doutais un peu mais je ne parvenais pas à mettre le doigt dessus ! Cela rajoute un peu de piquant à l’histoire. Un peu de danger. Cela remet en question beaucoup de choses aussi !


Tout le temps de notre lecture, soyons honnêtes, on ne sait pas qui, de Kalvin ou Younes, Aly va choisir. Et sincèrement, moi-même je ne sais pas si je saurais choisir. Et je soupçonne l’auteur de l’avoir fait exprès.

A certains chapitres, c’était Kalvin, évidemment ! Et puis quelques lignes plus loin, je bavais sur Younes.

De toute façon, je n’ai jamais su me décider. Dans un magasin de chaussures, si deux paires me plaisent… Je prends les deux !!!!


Pauvre Aly… Je comprends son dilemme. Son cœur déjà bien dévasté, sa situation compliquée, ajoutons à cela son incapacité à gérer ses émotions, les difficultés que sa sœur traverse, une bande de trafiquants qui la harcèle et maintenant deux hommes qui lui vouent un vrai culte, qui lui font autant de bien que de mal et qu’elle aime malgré elle.

Toutefois, est-elle vraiment prête, émotionnellement et psychologiquement parlant, à lâcher prise et à se lancer dans une (ou deux) histoire(s) aussi bouleversante(s) ?

Bizarrement, je me suis prise au jeu de ce triangle amoureux.

La plume de Daguette (que je découvre pour la première fois) est fluide et addictive. Le roman est court et ce n’est pas pour me déplaire. Je préfère une histoire courte mais bien aboutie, que 500 pages dans le vent.

Et là il n’y a rien à redire. C’est bien écrit, c’est corrigé, les personnages sont tous travaillés, c’est précis et détaillé. Malgré tout, les évènements s’enchaînent rapidement et de manière cohérente, nous n’avons pas le temps de nous ennuyer. Je l’ai lu en une journée à peine et j’en ai pris plein les mirettes.


C’est une jolie histoire. ; touchante et pleine de sensualité. Les scènes un peu osées sont agréables à lire et m’ont bien chatouillées (mon mari te remercie, Daguette). Il y a des rebondissements, du suspense, de l’émotion. J’ai beaucoup aimé Aly, bien qu’agaçante parfois. J’ai adoré Noémie et j’ai surkiffé Kalvin et Younes.

J’ai débuté ma lecture un peu mitigée et j’en ressors parfaitement conquise !

LE DILEMME : Younes ou Kalvin ?

Je suis navrée de vous dire que je ne sais toujours pas qui choisir… Je vous laisse les découvrir, les aimer, et vous perdre avec eux.


Je ne peux QUE vous recommander ce roman vu qu’il n’y a, pour moi, aucune raison valable de ne pas le lire ! Régalez-vous.


#lucy

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now