© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

  • Ely

SP - Pourpre - Sylvie Grignon


Fiche Technique


Auteur : Sylvie Grignon

Editeur : Evidence Editions

Sorti le : 13 Décembre 2017

Lien d'achat : https://urlz.fr/9Eqa


Résumé de l’éditeur


Des personnages touchants et une intrigue bien élaborée qui nous tient en haleine jusqu’à la dernière ligne !

En plein cœur du pays des Corbières, des enfants sont retrouvés sur un puits, morts. Les cadavres s’empilent autour de Rennes-le-Château. Appelé à la rescousse, l’inspecteur Antoine Bourgnon rejoint la SRPJ de Montpellier. Des symboles relient toutes les victimes.

Une ancienne affaire non résolue refait surface. Quel secret se cache derrière une industrie pharmaceutique ? Antoine Bourgnon y perd son latin. Va-t-il réussir à assembler toutes les pièces du puzzle sans y perdre son âme ?


***


Extraits :

« Soudain, elle n’entendit plus un bruit, le silence total, même pas un oiseau qui piaffait. Elle stoppa sa course, en sueur, se tenant la poitrine pour reprendre son souffle. C’est là qu’elle le vit devant elle, immobile. Elle comprit à son regard froid, déterminé, que c’était fini, et elle se mit à hurler. »


« Rien ne se passait comme prévu. Cela faisait des années qu’elle se préparait à ce jour, des centaines de jours à ruminer, des milliers de secondes à espérer une délivrance, et rien, elle ne ressentait rien, juste une peur d’échouer. La plupart des personnes jubilaient lors du premier pas. Elle ne vivait qu’en repensant à l’Erreur, celle qui l’avait amenée au point de non-retour, celle qui avait fait d’elle ce qu’elle était. Une ombre, rien qu’une ombre.


« Tu te souviens de ces rêves dont tu me parlais, de ce temps qui te pesait, de cette frustration que tu vivais ? Tu te souviens de tes yeux qui, discrètement, cherchaient les miens, de tes lèvres que tu te mordais, de ton désir que tu cachais ? Parce qu’un jour, je t’ai aimée, ma vie a complètement changé. J’ai détruit la tienne à jamais. Je suis dans une prison aux chaînes d’acier. »


Mon Avis


Stephanie Rivet reçoit un appel en pleine nuit qui la fait se lever précipitamment.

Dans le même temps, Antoine Mougeon, lieutenent-colonel de la gendarmerie de l’Hérault est aussi contacté, et il sait ce que ça veut dire… Pas de vacances avec sa fille, et des emmerdes à la clef.


Qui les appelle ? La SRPJ de Montpellier. Une affaire peu commune réunit les meilleurs afin de régler ce cas assez rapidement. Deux enfants retrouvés morts dans un patelin paumé, avec un mode opératoire assez particulier… Ce n’est jamais bon pour la presse !


Alors que l’enquête n’avance pas trop, quelques éléments les oriente vers un nouvel allié… Antoine Bourgnon. En congé paternité pour l’arrivée de sa fille, il subit les hormones de sa femme qui semble toujours sur le point d’exploser.


D’abord en catimini, il prendra entièrement part aux investigations avec l’appui de sa femme, qui se renseigne également de son côté. De surprises en suprises, les enquêteurs vont être confrontés à une enigme bien plus complexe qu’ils le pensaient. Qui sont ces gens mêlés à cette affaire ? Quel est le lien avec le Phénicien ? Cette vieille affaire qu’Antoine a résolue il y a tant d’années ?


Ce fut une lecture riche en rebondissements, que j’ai terminée assez rapidement et que j’ai beaucoup appréciée. Les personnages sont attachants, ils ont tous leur petit quelque chose qui nous fait pencher vers l’un ou l’autre. Puis il y en a certains dont on se méfie. D’ailleurs, je trouve la femme d’Antoine assez étrange. Je ne sais pas, je ne la sens pas. A la fin du roman, je me suis demandée s’il y aurait une suite, j’attends la réponse maintenant, parce que je refuse que cela se termine ainsi !


Conclusion


C’est un polar qui m’a obsédée, tant par son ecriture fluide que par le contenu. Jusqu’à la fin je n’aurais jamais imaginé que ce puisse être cette personne.


Autre point positif de ce roman : la transition à chaque chapitre. Je ne suis pas fan des romans de 200 pages avec 40 chapitres (c’est une image, pas la réalité de ce roman) mais cette fois, même si j’ai trouvé qu’il y en avait un certain nombre, ça ne m’a pas gênée parce que chaque nouveau chapitre marque un nouveau décor, un nouveau personnage, une nouvelle pensée.


Si vous êtes amateur de polar c’est une lecture qui vous plaira à coup sur !


#Ely #sp #servicepresse #evidenceeditions #sylviegrignon #pourpre

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now