• Ely

SP - Victoire - Bridget Page



Sortie le 28 novembre 2018


Vous pouvez le trouver ici : https://www.amazon.fr/VICTOIRE-Bridget-PAGE-ebook/dp/B07KK8JPNK/ref=sr_1_6?ie=UTF8&qid=1543355264&sr=8-6&keywords=victoire


Résumé :


Victoire le sait : son temps sur terre est compté. Au seuil de la majorité, elle aspire à explorer le monde, sortir de la bulle protectrice dans laquelle son état et ses parents la confinent et s’offrir une échappée belle.

En rencontrant Nathaniel, archétype du motard bagarreur et tatoué, elle ne se doute pas que les apparences peuvent se révéler trompeuses et découvre bientôt que son nouvel ami incarne tout ce qu’elle rejette, l’univers de dix-huit années de souffrance.

Pour Nath, Victoire est un don du ciel, un cas d’école comme on en rencontre une seule fois dans sa carrière et, contre l’avis de ses pairs, il s’entêtera à la « réparer».

Pourtant, ces deux-là devront apprendre une leçon essentielle : l’existence ne correspond pas toujours à celle que l’on s’est rêvée. Aussi faut-il en savourer chaque seconde comme si c’était la dernière.

Car Jodie veille, depuis toujours, et elle entend bien avoir le dernier mot.


Mon Avis :


Bon alors on va directement entrer dans le vif du sujet : Lisez-le. Voila. A un moment donné on ne va pas y aller par quatre chemins. Nous sommes la pour donner notre avis et non pour faire plaisir à un auteur, sachez-le. Alors si je vous conseille, non, vous ordonne, de le lire, vraiment faites-le.


J’ai A-DO-RE ! Je ne connaissais pas Bridget Page. Je suis « tombée » sur son roman par pur hasard, au détour d’une balade facebookienne. J’ai été curieuse, et ma fois mon instinct, encore une fois, ne m’a pas trompé.

Victoire est une jeune fille épatante.


A la fois, très mûre de par son passif mais parfois puérile et capricieuse comme toute jeune fille de 18 ans (ou comme toutes femmes tout court me direz-vous), le mélange donne un petit bout de femme (qui râlerait sûrement de savoir que je la surnomme ainsi !) au caractère bien trempé. Courageuse, obstinée et passionnée : elle est attach(i)ante. Elle cache sa fragilité et ses craintes derrière sa répartie. Elle dit accepter le fait qu’elle n’aura jamais une vie normale et peut-être même pas le temps d’essayer.


Sa mère l’étouffe, Victoire étouffe ! Elle souhaite s’envoler du cocon familial et découvrir ce que le monde a à lui offrir. Et peut-être un peu s’éloigner de Jodi aussi, qui lui retourne un peu trop le cerveau et l’empêche d’être heureuse.


Sa rencontre explosive avec Nath va totalement bouleverser son petit monde ! Biker, tatoué (beau : on ne va pas faire comme si ça ne comptait pas hein) … Et il est bien «pire» encore : il représente tout ce que Victoire déteste et tient soigneusement à éviter. Maintenant qu’elle est majeure elle compte bien prendre ses propres décisions, et profiter de la vie ! Hors de questions de retomber dans les pièges habituels et dire oui à tout. C’est décidé, elle veut qu’on lui foute la paix et qu’on la laisse vivre ses expériences. Toutefois, parfois, toutes grandes et belles décisions peuvent être remise en question quand le cœur prend le pas sur la tête.


Et Nath la veut. C’est LA rencontre d’une carrière. Et peut-être même d’une vie. Lui aussi va transgresser pas mal de ses règles à cause de où grâce à sa rencontre avec Victoire.


Ces deux-là nous embarquent dans une aventure aussi effrayante que merveilleuse. Leur duo est simplement évident, touchant et émouvant. Ils sont parfaits.


J’ai vraiment eu plaisir à lire Bridget Page. Sa plume est agréable et addictive. Je n’ai décroché à aucun moment. J’étais tenue en haleine tant je voulais connaître la suite des évènements. Nous ne savons pas du tout à quoi nous attendre ! C’est ce qui fait le charme de ce roman. La peur se mèle à une belle histoire presque paisible et nous sommes pris au piège, comme Victoire, entre le temps et les sentiments. Les personnages sont divins et les dialogues très bons. Je remarque que l’auteur a du faire quelques recherches car elle nous explique les choses de façon très clair et à la fois très professionnel. On se projette, on y croit. Sans compter, quelques répliques amusantes, quelques passages agréablement sensuels. Il y a beaucoup d’émotions fortes. C’est ici un sujet lourd et poignant qui est abordé avec justesse et douceur.

C’est l’ascenseur émotionnel assuré. Et mes larmes ont coulées, encore une fois. Et je ne les ai pas venues venir celles-là ! C’est une histoire bouleversante.


Je crois que tout est dit, foncez découvrir l’histoire de Victoire. Et en chemin n’oubliez pas de profiter de la vie et de vous rassasier d’amour : c’est la « vic philosophie ».


#lucy

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now